Le carnet de Didier

Le carnet de Didier

Poème toi mon arc en ciel

Ce matin lors d'une sortie j'ai pu admirer un très joli arc en ciel

Un double parapluie arborant de chatoyantes couleurs.

Je me suis dit que le soleil avait du beaucoup pleurer pour bâtir ce pont si majestueux.

 

Mais au fait combien voyons nous de couleur ?

Six ? Sept ?

En vérité, un  arc en ciel est composé d’une infinité de couleurs. Ce n’est pas parce que nous n’en percevons que six, voire sept qu’il n’y en a réellement que six ou sept. Notre vison perçue ne nous laisse voir qu’une partie infime de ce qui est. Pourquoi en est-il ainsi ? On peut l’expliquer clairement et scientifiquement en se servant du spectre lumineux. En effet, le spectre lumineux est continu. Cela signifie qu’entre les couleurs, il n’y a aucune séparation. Notre vision corporelle ne nous permet pas de distinguer qu’il s’agit en réalité d’un dégradé de couleurs, et non pas de sept couleur juxtaposées. Les couleurs voisines ne sont pas perceptibles par notre vision limitée.

 

 

69.jpeg

 

  

 

Celui qui veut voir l'arc en ciel doit apprendre à aimer la pluie

 

La vie est comme un arc-en-ciel : il faut de la pluie et du soleil pour en voir les couleurs.

 

 

 

Arc en ciel

 

 

Mes larmes étaient la pluie
Ton sourire le soleil
Tu m'as donné envie
De voir un arc-en-ciel

Je t'ai tourné le dos
Pour regarder le ciel
Pour toi, j'écris ces mots
Si simples et naturels

Dans une lumière blanche
En décomposition
J'ai trouvé là, ma chance
De vivre une illusion

Car j'ai vu l'arc-en-ciel
Et je l'ai même gardé
Je l'ai volé au ciel
Pour mieux en profiter

 

Et, depuis dans mes veines
Coulent toutes ses couleurs
Et sept jours de la semaine
J'éclabousse mon coeur

 

De Béatrice GREF

 



22/12/2016
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour